top of page
  • Writer's pictureCharles Laroche

Réunion du 20 juin à Clairefontaine :


Début du meeting estival sur l'hippodrome de Clairefontaine qui accueillera dix-sept réunions de galop dont huit d'obstacle avec notamment le prix Guillaume d'Ornano (Listed) fin juillet et le Grand Steeple-Chase de la Ville de Deauville (Listed) qui aura lieu fin août.



Prix du Douet :


Le programme commencera par une course réservée aux poulains inédits sur les obstacles de 3 ans. Il est important de rappeler que le tandem Lageneste-Macaire est toujours redoutable avec les jeunes chevaux sur cette piste en étant les lauréats de quatre des six dernières éditions de cette course. Dschingis Heights (102) pourrait bien leur permettre de remporter une nouvelle fois cette course avec une classe de plat qu'il a déjà pu montrer chez son ancien entraîneur François Monfort. Il fait partie de la première année de production de Dschingis Secret, élu cheval de l'année 2017 en Allemagne, faisant désormais la monte au Haras de Montaigu depuis l'an dernier. Il sera son deuxième partant à courir en obstacle après Dschingis Forest qui s'est classé second lors de ses débuts à Bordeaux. On surveillera derrière Voix de Bocelli (108) qui sera le premier partant sous les couleurs de Nathan Vergne qui s'occupe du débourrage/pré-entraînement principalement orienté vers l'obstacle auquel François Nicolle lui confie de nombreux poulains tels que Les Cerfs Volants (lauréat du prix Rush), La Haute Couture (lauréate du prix Marise à Auteuil) ou encore Ocastle des Mottes (lauréat du prix Gaston Branère à Compiègne - Listed).



Prix les Ouvres :


De bonnes pouliches sont souvent passées par cette course comme Pearl of Wisdom (gagnante du prix Hopper à Compiègne - Groupe III) ou encore Altesse du Berlais (gagnante du Ferdinand Dufaure - Groupe I) lors des dernières éditions. A l'image de Dschingis Heights, Dschingis Love (201) est désormais passée sous l'effectif d'Hector de Lageneste & Guillaume Macaire à la suite de ses débuts victorieux à Royan et est elle aussi une fille de Dschingis Secret. Nièce d'Emirates , elle sera logiquement en vue dans cette course tout comme Kocotte Mag (209), une fille de Cokoriko et de Cabriole Mag qui avait notamment gagné le prix d'Arles à Auteuil (Listed) sous l'entraînement d'Alain Couétil et pour la même casaque du Comte Maggiar.


Cabriole Mag, la mère de Kocotte Mag, lors de son succès dans le prix D'arles en 2017 via Scoopdyga

Prix Port Saïd :


Toujours avec les trois ans mais cette fois-ci dans une course à réclamer, Mirza (305)reste sur deux performances honorables sur les haies nantaises derrière un poulain qui a répété en s'imposant à La Teste et un autre qui a échoué en s'essayant à trop forte partie en région parisienne. Mise à réclamer pour la première fois et au plus fort taux (32.000 €), son profil est plutôt rassurant d'autant plus qu'elle bénéficiera, comme beaucoup d'autres, de la décharge de son partenaire Adrien Pageot.



Prix de la Belle Ferronnière :


Place aux pouliches de quatre ans désormais dans cette course à conditions pour des pouliches n'ayant pas reçu une allocation de 12.500 € dans laquelle Joyeuse Emotion (402) se retrouve idéalement engagée. En constants progrès, elle reste sur un probant succès sur l'hippodrome de Moulins et semble être en mesure de poursuivre sur sa lancée.



Prix Revenge :


Second et dernier réclamer de la journée, il sera cette fois dédié aux chevaux d'âge sur le Steeple-Chase. Gallox (502) n'a pas été des plus chanceux lors de sa dernière sortie sur l'hippodrome du Bouscat puisque sa selle avait reculée et s'était retrouvée au niveau des reins pendant presqu'un tour. Il courrait tout de même honorablement pour une première pour son nouvel entourage en se classant troisième et devrait être le principal rival de Calotin (505) qui portera tout de même 72 kilos en dépits de sa forme sûre.



Prix Coureuse de Nuit :


De retour chez les poulains et pouliches âgés de quatre ans sur les gros obstacles dans une course qui semble pouvoir sourire à Villa Rica (605) qui reste sur un succès très autoritaire sur le Steeple de Toulouse et qui se retrouve idéalement engagée au vu des conditions de courses. Juge de Paix (606) est absent depuis janvier et son bon meeting cagnois mais est directement associé à Félix de Giles et avait déjà été engagé depuis plusieurs semaines dans des lots parisiens.


Villa Rica via Jour de Galop

Prix Trembleur :


Difficile de cerner toutes les candidatures étrangères dans cette course de Haies pour laquelle ce n'est pas leur principale spécialité. En revanche, Mister Champdoux (709) a montré qu'il était capable de bien courir sur sa fraicheur et profite ici de conditions avantageuses pour sa grande rentrée d'exactement un an sur un tracé assez coulant qui devrait lui convenir.

Mister Champdoux via Jour de Galop

Prix Jason :


La réunion se termine par une course de Haies réservée au quatre ans qui s'annonce intéressante. Benny (810) est un poulain tardif que j'estime et qui est loin d'avoir encore montré ses limites et redescend de catégorie après une bonne place prise dans une Listed parisienne. Il y aura tout de même de l'opposition avec Soleriano (802) qui est irréprochable depuis ses débuts et qui devrait à nouveau être là ainsi que Lemoncello (807) qui vient de se balader en province en surclassant l'opposition.

コメント


bottom of page