top of page
  • Writer's pictureYppiqueTrot

Arc de Triomphe 2021 by Sam

Écrit par @Sam_Bordelais.


Cette édition de l'Arc de Triomphe s'annonce vraiment passionnante, tant les concurrents au départ possèdent un palmarès exceptionnel ! Rendez-vous compte : sur les 15 partants de cette centième édition, on recense pas moins de vingt-quatre victoires de groupe 1 ! C'est tout simplement phénoménal ! Analysons ensemble ce centenaire de l'Arc :


1- Torquator Tasso : Régulier dans l'ensemble, il compte déjà deux groupes 1 à son palmarès, dont le Grosser Preis Von Baden au début du mois de Septembre. Ce jour-là, il a été très plaisant, déployant de belles foulées pour finir. Cependant, on s'interroge sur la qualité du lot qu'il a devancé, puisque le 3ème a été formé à l'école des handicaps anglais. Il aura pour lui son aptitude au terrain très souple. Malgré cet atout important, il ne semble pas posséder une chance prépondérante au départ de cette course.


2- Deep Bond : Vainqueur surprise du Prix Foy (puisque l'on attendait Skaletti sur la plus haute marche du podium), ce concurrent japonais a laissé une drôle d'impression, s'imposant tel le stayer qu'il est dans son pays. Il fait partie des deux cartouches nipponnes pour l'édition de cette année et possède une chance régulière pour les places, manquant (selon moi) d'un peu de classe pour rivaliser avec l'Outre-Manche.


3- Broome : C'est le seul mâle de 5 ans au départ de classique. Depuis que Masaaki Matsushima s'en est porté acquéreur, ce fils d'Australia a gagné pas moins de 3 groupes, dont le Critérium de Saint-Cloud en juillet 2021 (où il devançait In Swoop, 2ème de l'Arc l'an dernier). Largement dominé par Adayar et Love dans les King George d'Ascot, puis nettement devancé par Deep Bond dans le prix Foy, il ne semble pas posséder une première chance.


4- Tarnawa : L'une des plus capées au départ de cette course, cette pensionnaire de Dermot Weld réunit tous les paramètres pour pouvoir gagner cet Arc de Triomphe. Elle n'a cessé de progresser depuis l'âge de 3 ans. Qui plus est, elle arrive avec pas mal de fraîcheur sur cette épreuve, n'ayant couru que deux fois cette année. Par ailleurs, c'est l'une des rares étrangers à connaître le parcours, puisqu'elle s'y est imposée l'année dernière à l'occasion du Prix Vermeille. Invaincue en deux associations avec Christophe Soumillon, cette fille de Shamardal ne sera que plus impressionnante s'il vient à pleuvoir des cordes comme annoncé. Le Prince Aga Khan pourrait voir ses couleurs briller une nouvelle fois dans cette course mythique !


5- Love : Annoncée comme une véritable phénomène, elle avait été déclarée non-partante dans l'édition 2020 à cause d'un terrain trop souple pour ses réelles aptitudes. Son année 2021 est plaisante, mais elle semble avoir eu du mal à passer le cap de 3 à 4 ans. Sa carrière est plus que respectable, mais avec les pluies annoncées, cela risque de compromettre une partie de ses chances dans ce centenaire.


6- Raabihah : L'une des 4 chances françaises au départ, cette fille du champion Sea The Stars semble être la meilleure représentante tricolore. 5ème l'an passé, elle progresse gentiment au fil des courses cette année et arrive en pleine forme pour le jour J. Son entourage avait comme autre option le prix de l'Opéra, mais s'est finalement tourné vers la belle. Jean-Claude Rouget pense que son numéro rend sa tâche impossible.


7- Chrono Genesis : Quadruple lauréate de Groupe 1 dans son pays d'origine, elle effectue sa rentrée à l'occasion de cet évènement du calendrier mondial ! Si on en croit Christophe Patrice Lemaire (jockey français expatrié là-bas), "elle est clairement d’un niveau supérieur à Deep Bond". Elle a les aptitudes nécessaires pour réussir dans un Arc ! Le 14 dans les stalles est son seul désavantage au départ.


8. Mojo Star : Autre rejeton de Sea The Stars au départ, il ne semble posséder qu'une chance secondaire. Devancé par plusieurs de ses adversaires de dimanche (dont Adayar et Hurricane Lane), il aura pour lui sa dureté et le fait d'être associé à Rossa Ryan qui le connaît.


9. Baby Rider : Décevant dans le Jockey Club et principalement dans le Grand Prix de Paris (où il a fini assez loin de certains adversaires de dimanche), il vient de remontrer le bout de son nez dans un Groupe 2, en étant battu par Bubble Gift. Il n'a pas le niveau d'une course comme celle-ci selon moi.


10. Adayar : Premier atout Godolphin au départ de cette épreuve, il s'est imposé dans le Derby à Epsom à la surprise générale, dominant son compagnon de casaque Hurricane Lane mais également Mojo Star. Il a confirmé en s'imposant dans les King George, sous la selle du jockey maison, en dominant Love et Broome. En plein progrès, il n'étonnerait personne en luttant pour la gagne !


11. Hurricane Lane : C'est sans doute le cheval avec le plus de classe naturelle au départ de cette course ! C'est un déménageur ! Il n'a été battu qu'une fois : c'était dans le Derby. Cette course comporte des excuses, puisqu'il a perdu deux de ses fers dans le parcours. Il a rectifié le trait depuis s'imposant en grand champion à trois reprises, notamment sur le parcours de dimanche. Bien placé dans les stalles, il devrait lutter avec Adayar et Tarnawa.


Hurricane Lane by Planet Sport.


12. Sealiway : 3 ans de qualité, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il puisse tenir la distance ! La seule inquiétude que j'ai, c'est sur le fait qu'il effectue sa rentrée. S'il ne manque pas d'une vraie course, il peut prendre une 4ème place !


13. Alenquer : On ne peut strictement rien reprocher à ce fils d'Adlerflug qui n'a jamais quitté le podium en six tentatives. Il a été nettement battu par Hurricane Lane dans le Grand Prix de Paris, mais devançait ce jour-là Bubble Gift et Baby Rider. S'il a la bonne course, c'est un 4/5ème possible, comme d'autres...


14. Bubble Gift : Ce fils de Nathaniel progresse gentiment au fil des courses, comme en témoignent ses dernières sorties. Cependant, il semble manquer d'une petite étincelle pour réussir au niveau Groupe 1. Il aura pour lui son aptitude au terrain souple.


15. Snowfall : Enthousiasmante en 2021, elle n'a cessé de franchir les paliers au fil des dernières semaines. La chose qui me fait ne pas la retenir pour les toutes premières places, c'est sa dernière tentative que je trouve assez décevante au vu de ce qu'elle avait montré auparavant.



Comments


bottom of page